Gladiators Lézard sur le Mouv

by Gari

Rediffusion de l’émission “World Tour” du 01/04/2012 sur le Mouv ou Hervé Riesen m’a invité en compagnie de Clinton Fearon, un des chanteurs originels des Gladiators, cool rencontre…

http://www.lemouv.fr/diffusion-gladiators-lezards

Démarrage de la tournée au Paradox à Marseille

by Marc

Fotos de Marc Liotard, alias “Le Marroneur”.

Camarade Lézard sur RFI Musique

by Gari

 

Gari Grèu change de tempo

Nouvel album, Camarade Lézard

Sous le maillot du Massilia Sound System ou celui du Oai Star, Gari Grèu s’est forgé une belle réputation de tchatcheur expert en “boulègue”. AvecCamarade Lézard, le MC pose sa voix et signe un album personnel chauffé au soleil de Marseille avec la complicité de Magyd Cherfi (Zebda), du chanteur de Marcel et son Orchestre, Franck Vandecasteele, et de quelques-uns de ses collègues du groupe de troubamuffin phocéen.

Tout comme ses collègues Papet, Tatou ou Dubmood, Gari Grèu avance son solo. Une première pour celui qui il y a une vingtaine a laissé tomber ses études d’architecte pour devenir ailier au sein du Massili Sound System. “Aujourd’hui, si j’ai la chance de faire un métier qui n’est pas un métier, mais qui me fait travailler 12 heures d’affilée, c’est à Jali et Tatou que je le dois. A eux et moi qui ai accepté de prendre ce virage à 90°” analyse-t-il à posteriori.
“Le Massilia, c’est un univers à part. Notre façon de donner vie ici, en Provence, au rub-a-dub jamaïcain nous a cadrés et ouvert à la fois. C’est grâce au rub-a-dub qu’on a pu comprendre la bourrée, c’est ce qui nous rend pas pareil. Il y a une écriture, un ton et des sujets ‘Massilia’, une approche populaire de la musique, d’un folklore qui s’invente jour après jour”
 décortique Gari. “C’est tout cela qui nous a permis de continuer à avancer après le décès de Lux B (en juillet 2008, ndlr). C’est un peu comme Led Zep’ ; ensemble, on n’a plus rien à inventer. D’ailleurs je peux d’ores et déjà t’annoncer que si prochain disque du Massilia il y a, il sera très rub a dub !” lâche le troubamuffin marseillais qui retrouve encore régulièrement ses amis Tatou et Jali pour d’épiques concerts.
“Avec Oai Star, c’est un autre process. C’est génétiquement plus potache. L’arrivée de Dubmood a donné un sang nouveau. C’est un des musiciens les plus talentueux que je connaisse. Il a tout juste 25 ans. On échange beaucoup. Je sais que Lux serait fan de ce minot et de ses consoles”
 commente celui qui ne s’est jamais remis du décès de son collègue, de son frère de musique six mois avant celui de son père. “Forcément tu es touché, affecté. Forcément, tout ça fait ressurgir des souvenirs et prendre du recul. Avant, par exemple, je n’aurais jamais écrit les Cheminots de Sainte Marthe. Dans cette chanson, le fiston se souvient des dimanches passés dans tous les stades de la ville, à supporter son père qui taquinait le ballon en vétéran. “Ma passion du ballon part de là” raconte Gari qui avoue dans la foulée et à regret, ne plus pouvoir regarder aujourd’hui un match à la télé : “Le foot de convivialité, comme la musique d’ailleurs entre copains pour le plaisir, ça n’existe malheureusement plus vraiment !”.

Marseille au centre

“Ces chansons, je les ai composées à la guitare dans ma chambre. Mon fantasme serait de les interpréter ainsi sur scène, mais dès que je sors de ma chambre, j’oublie et heureusement” analyse-t-il un sourire au coin des lèvres. “J’ai pu explorer d’autres espaces, trouver mon équilibre en dehors de tout ce que j’ai déjà pu montrer et sans me travestir pour autant. Car, au final, je cours toujours un peu après la même chanson.”.
Pour lui qui est né il y a une quarantaine d’années, boulevard de Strasbourg entre les quartiers de la Porte d’Aix et de la Belle de Mai, Marseille est encore au centre de son aventure musicale. “C’est moins frontal, mais tout aussi présent. Mon Afrique est rue du Bon Secours. Mon Maghreb, Porte d’Aix. Avant de monter sur scène avec le Massilia, j’écoutais du punk-rock. Tout cela, plus le rub-a-dub jamaïcain et les musiques caribéennes, les joutes occitanes ou le blues nordestin approchés depuis, participent à ce que je suis aujourd’hui : quelqu’un d’artistiquement multiple.” Gari peut ainsi chanter au creux de l’oreille une tendre ritournelle ou comme tout MC qui se respecte, retourner une salle de fond en comble. “J’aime ces deux postures” explique-t-il avant d’ajouter : “Paradoxalement, les projets personnels de chacun ont donné un avenir au Massilia Sound System”, un avenir qu’il leur reste juste à composer.

Un homonyme célèbre

Comme son père, il porte le nom de Garibaldi, un nom qu’il partage avec un des pères de la patrie italienne. “Etrangement, je n’ai jamais entendu un mot d’italien à la maison” se souvient-il. “Mes parents qui ne savaient même pas qui était Garibaldi, m’ont fait faire de l’espagnol en deuxième langue. Mon père a passé sa vie la tête dans le guidon. Il faisait parce qu’il fallait faire, jamais pour le plaisir. Il est parti un an après sa retraite rongé par le cancer. C’est en réaction à cette vie que j’ai choisi d’aller vers la passion, à la rencontre de l’autre. Les autres dans Camarade Lézard s’appelle Magyd Cherfi, Franck Vandecasteele (Marcel et son Orchestre), Tatou pour l’écriture, Blu, Kayalik ou Janvié pour les arrangements. Ce sont des personnes dont je me sens très proche. Avec Magyd, mon ainé de 15 ans, on a une vraie relation. J’aime ses textes, ses images.”.

Gari Grèu Camarade Lézard (Le Chant du Monde/Harmonia Mundi) 2012

Par Squaaly

Alors, Marseille 2013 ?

by Gari

Gari dans la Provence du 9 Février

by Gari

 

Tartar(e)

by Gari

 ARTISTE : Créateur. “Seul est artiste celui qui transforme le fin mot en énigme.”

Tartar(e), c’est Lux qui me l’a fait connaitre, il habitait aux Abattoirs dans une roulotte et il tournait avec l’équipe Générik Vapeur. Il faisait entr’autre un spectacle  terrible dans lequel il présentait le JT dans la rue avec mon grand frère Bob Passion.
Tartar(e), c’est un griot, un poète, un écrivain, un acteur, il habite aux quatre coins du monde et il joue partout, dans la rue, sans micro, torse nu et barbe au vent. Plus punk qu’un punk et plus stylé que n’importe quel VIP, son regard est contagieux, il bouscule l’ordinaire, démonte les idéaux reçus en racontant ses voyages, son art c’est sa vie !
Il est l’auteur du “Grand Fictionnaire du Théâtre de la Rue et des Boniments Contemporains” (L’entretemps) dans lequel j’ai puisé les définitions présentes sur le livret de “Camarade Lézard”.

 

Carlo & Léo

by Gari

 

Frit promo by Guh Pop

 

Petit Bonhomme de Neige

by Gari

Frit promo by Thierry Guillemette

Chanson Marseillaise Libérée

by Gari

C’est une chanson qui n’est pas provinciale, qui n’est pas satellite d’un centre qui ordonne, coordonne, choisit les canons, les diffuse. Une chanson affranchie, libérée de la pensée unique.Une chanson du oui, une chanson du pour, une chanson de la rencontre plutôt que de la rupture. Une chanson qui dialogue d’égal à égal et qui ré-opère l’interaction entre musique savante et folklore musical, à partir de là on peut comprendre pourquoi les Beastie Boys ou les Black Keys ne sont pas Français, chez eux le folklore et le savant jouent ensemble depuis toujours. En France, ce n’est plus le cas depuis le XVIIe siècle, merci Lully…

Gari Grèu – Si on était… Gari Grèu – Si on était…

Gari Grèu – Nouvel Album Fév 2012

by Gari
Pages :«12345»