30 Jan2012

Camarade Lézard en Filou

by Gari

 

La sieste – Gustave Caillebotte – 1877

Pourquoi tant d’agitation, pourquoi tant de pollution, pourquoi tant de raison et pourquoi tant de rossignols. Pourquoi tant d’exposition qui attire la population, pourquoi tant d’information. Ah quelle belle exhibition ! Pourquoi se crêper le chignon, pourquoi tant d’appellations et te monter le bourrichon pour une simple fellation. Pourquoi ta constipation suis un peu ta constitution et même si je déconne pourquoi se faire des illusions.
Et pourquoi les pins parasols et pourquoi les parasols peints, la condition sine qua non, consternation, contemplation, révolution, constellation, starisatlon, sensation, imagination, introduction, pénétration, condition de pénétration.
On te prend pour un couillon, le taux de pénétration tout à fait aéré cong, laisse aller l’imagination, la création et pour la dératisation et décroche toi du plafond l’antenne de la télévision, la réévaluation pensez à ma rétribution car dès que revient l’automne je ne veux pas jouer les factotums. Pourquoi la masturbation et pourquoi tant de mascarpone et je vis pour la sensation, harmonisation, sieston, aïolisation, immaculée conception, inflammation.
Tout à Fait aéré.
Jean Pierre Ive, poète 

http://iterimago.org/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *